Benoît DEGLA PARLE : SECHEZ VOS PLEURS ! APRES MOI, C’EST LA POUSSIERE. JE RESTERAI UN DJAKPATA

Voici l’intégralité du discours prononcé par l’ex Ministre de l’Intérieur Benoît Assouan DEGLA à la cérémonie de passation de services ce 13 août de l’an de grâce 2013.

Benoit Degla

Béninoises, Béninois, Chers Compatriotes,

C’est avec une forte émotion comme vous l’entendez dans ma voix que je quitte l’intérieur du ministère pour devenir un citoyen ordinaire.  SECHEZ VOS PLEURS ! APRES MOI, C’EST LA POUSSIERE. Rassurez-vous, je resterai pour l’éternité un Djakpata. Je serai toujours à vos côtés, prêt à anéantir tout malfrat potentiel car je suis un militaire de naissance. Dussé-je être au bord de la tombe, je ne mourrai pas tant que le dernier bandit du Bénin ne sera pas abattu.

Oui, j’ai des regrets, je regrette de n’avoir pas réussi à créer trois unités : la surveillance des drones, la réquisition pour les marches de soutien et le club des professionnels du FA en détection de criminels. Tout n’est pas perdu, je vais pouvoir enfin me consacrer enfin à mon sport favori depuis l’époque d’Abidjan,  « la PRODADA ». Aux populations de OUESSE et tous mes frères et sœurs sanguins, JE SERAIS VOTRE DISTRIBUTEUR AUTOMATIQUE DE BILLETS.

Djakpata_Montage

Le totem de mon fétiche c’est l’huile de palme et comme vous le savez, il est de couleur rouge. Je soutiens les actions du docteur Thomas Yayi Boni jusqu’à demain et ceux qui continuent de s’habiller en rouge me trouveront sur leur chemin. Je n’aurai aucun scrupule à faire usage de mon arme parce je fais confiance à la justice de mon pays en cas de tentative. Je remercie au passage les 77 membres de l’association « Djakata 4 Ever » qui militent pour l’inscription de l’autorisation du port d’arme dans notre constitution.

Ce sera peut être la quiétude pour les usagers de la route Abomey Calavi – Cotonou mais sachez que je reste un ministre dans ma tête car je suis un militaire de naissance. Et pour finir, je voudrais lancer ce vibrant appel à tous les malfrats : que vous soyez Guéman, Gayman, ou Guyman, je suis désormais le chef suprême des services secrets, Attention à vous, AYEZ PEUR. J’ai trouvé ma voie : J’irai chercher les bandits chez un à un.

Je vous remercie même si j’aurais bien voulu rester plus longtemps ministre mais le docteur Yayi Boni m’a dribblé. Je reviendrai au gouvernement après la révision de la constitution car la place se mérite au courage révisionniste. Il faut réviser la constitution pour éviter ces genres d’éjection surprise. Si le président nomme un ministre, c’est normalement pour cinq ans.

Vive la République DJAKPATA pour toujours

Vive le Bénin

6 réflexions sur “Benoît DEGLA PARLE : SECHEZ VOS PLEURS ! APRES MOI, C’EST LA POUSSIERE. JE RESTERAI UN DJAKPATA

  1. Comédie-fiction ou réalité? Le Bénin ne doit pas être ramené à ces dimensions vulgaires malgré la vulgarité socio-politique courante.

  2. Je voudrais bien croire que Benoît n’a pas dire ce que mes yeux viennent de lire là. si non il doit comprendre qu’il a été nommé et non élu. Je suis navré pour lui.

  3. mr le distributeur automatique de billets,Ns navons pa encore voté un mandat pr les postes ministériels.vacance bonne a vs!

  4. ne vous y trompez pas, il a grandi a abidjan, donc comprenez le

  5. cessez de raconter des histoires on dirait que nous n’avons pas suivi la même chose. D’où viennent ces incantations?. Evitez d’intoxiquer car le discours de l’ex patron des flicks que moi j’ai suivi n’est pas le même que ce que vous avez posté. un peu d’objectivité et d’honnêteté. Le Bénin n’a pas besoin de ça

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s